L'Héritage de Salem est un forum dédié aux sciences occultes
 
FAQFAQ  RechercherRechercher  AccueilAccueil  Salem-NewsSalem-News  CalendrierCalendrier  GroupesGroupes  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
LE FORUM A DE GRANDE CHANCE DE DEVENIR PRIVE SUITE A UN PROJET EN COURT DE CREATION.

Partagez | 
 

 Le tarot de marseille

Aller en bas 
AuteurMessage
Ororea Nikkita
Le serpent à deux têtes
Le serpent à deux têtes
avatar

Messages : 337
Date d'inscription : 29/01/2018
Age : 29

MessageSujet: Le tarot de marseille   Jeu 11 Oct - 8:35

Un trésor venu d'Italie

Les premiers documents de référent aux jeux de cartes en Europe apparaissent aux alentours de 1370, mais il n'est question de trionfi (Triomphe), le nom ancien du tarot, qu'à partir du début du XVe siècle. Ses premières manifestations ont été localisées en Italie du Nord, à la cour de Milan ou à celle de Ferrare.
La gravure sur bois puis sur suivre, qui permet des productions en série, favorise le développement de ce jeu qui essaime à travers l'Italie puis se répand en France et en Suisse au cours des XVIe et XVIIe siècles. C'est à cette époque que s'impose le terme italien traocchi qui donnera le français tarot. Sa structure est toujours à peu près identique, elle comporte vingt-deux figures allégoriques et cinquante-six cartes réparties en quatre couleurs (ou enseignes) dites italiennes: Bâton, Deniers, Épée et Coupe.
Le tarot de Marseille, utilisé dans cet rubrique, désigne une forme particulière de tarot français qui présente la particularité de nommer les cartes. Son nom provient vraisemblablement de l'abondance de la production des cartiers marseillais.
Une des variantes du tarot de Marseille est le tarot de Besançon où la Papesse et le Pape sont remplacés par Junon et Jupiter, vraisemblablement sous la pression d'autorités religieuse. Durant la Révolution française, un décret ordonne de supprimer les attributs royaux sur les cartes. Les rois deviennent des génis, les reines des libertés et les valets des égalités. L'impératrice devient la Grand-Mère, ...
Ces jeux qui servent d'abord à divertir prennent peu à peu une dimension occulte au XVIIIe siècle. Un cartomancien du nom d'Etteila pose les bases de l'interprétation divinatoire des cartes. Persuadé à tort de l'origine égyptienne du tarot, il élabore son propre jeu dérivé du tarot de Marseille et jouit alors d'un renom considérable.
Ce mouvement s'amplifie au XIXe siècle, période particulièrement réceptive à l'ésotérisme. Le tarot est alors exclusivement utilisé dans une optique divinatoirs et délivre des arrêt péremptoires. Au fur et à mesure se dessine une évolution qui conduit vers une interprétation plus ou moins nuancée. Actuellement, sous l'influence de la psychologie et de la psychanalyse, de nombreux courants d'interprétation utilisent la symbolique des cartes pour établir un contact avec l'inconscient du consultant.
En favorisant une compréhension intime de son fonctionnement, le tarot incite l'être à s'impliquer et à devenir acteur de son existence. Des orientations de vie se dessinent, offrant une aide précieuse à la prise de décision.

Des images chargées de symboles

Le tarot de Marseille comporte des illustrations naïves aux couleurs franches qui reflètent une imageries du Moyen Âge. Elles sont imprégnées de cultures chrétiennes, mais les symboles qu'elles recèlent sont empreints d'une force universelle.
Ce jeu est composé de 78 cartes, également appelées lames ou arcanes. Celle-ci se décomposent en 22 arcanes majeurs, cartes uniques qui représentent des personnages ou des scènes symboliques, complétés par 56 arcanes mineurs. Ces derniers sont répartis en quatre familles qui sont les Bâtons, les Deniers, les Epées et les  Coupes. Leur rôle est de compléter les arcanes majeurs en délivrant des indications concrètes ou plus détaillées.
Mes postes traiterons uniquement des 22 arcanes majeurs, qui constituent le cœur du jeu et dont la puissance symbolique distille un message profond et subtil.
Ces arcanes majeurs sont numérotés et se suivent en décrivant le voyage initiatique d'un débutant, le Bateleur. Seul, le Mat n'est associé à aucun numéro. Cet électron libre échappe à toute classification.
Le Bateleur, en phase d'apprentissage dans la lame I, expériment successivement les notions incarnées par toutes les lames jusqu'à atteindre la plénitude de la carte XXI, Le Monde.
Le tarot de Marseille est un miroir de la vie, il présente une synthèse de toutes les expériences humaines au niveau matériel, sensible ou spirituel. Ses représentations allégoriques proposent des clefs de compréhension de l'existence. Chaque lame représente un palier à franchir, un moment à travers, une expérience à accueillir pleinement. L'évolution du Bateleur fait écho au cheminement de l'individu, le tarot devient un outil de prise de conscience et de connaissance de soi.
Le langage mystérieux qui parcourt le tarot de Marseille, associe une image à un concept. Les symboles, passerelles entre le visible et l'invisible, sont régis par la loi de l'analogie qui permet d'établir des correspondances multiples. Dans ce systèmes qui explore l'âme humaine et les expériences de vie, chaque arcane est associé à une notion dont on peut décliner la signification.
Par exemple, la lame III, L'Impératrice est en liaison avec le monde des idées, l’intelligence et la communication. Elle désigne également la méditation et l'échange, mais aussi la dispersion et l'instabilité. Ce symbolisme particulièrement riche fait du tarot un outil de référence pour aborder le monde de la divination.

Se familiariser avec le tarot de Marseille.

Observez les lames du tarot et s'en imprégner permettant d'appréhender plus aisément le language qui lui est propre. Outre la signification associée à chaque carte, il est intéressant de repérer certains éléments qui permettent de se familiariser avec sa logique. Les symboles contenus dans les illustrations sont des guides précieux pour passer de l'autre côté du miroir.
Chaque lame du tarot possède une énergie qui lui est propre, mais n'est à priori ni bonne ni mauvaise. Tout est affaire de circonstances ou de place dans le tirage. Le concepte qu'elle représente peut être interprété positivement ou négativement. Par exemple, l'autorité devient de la tyrannie, la souplesse de transforme en versatilité.
Les textes qui vous seront donner par la suite donnent des indications et évoquent des ambiances en se basant sur le symbolisme des images. Mais la sensibilité et la réceptivité aux cartes se développent aisément par une pratique régulière. Après l'étape de familiarisation, rien ne vous empêche de créer vous-même vos propres repères en associant une image à un concept selon des critères personnels.

Voici quelques repères qui permettent de cerner, par simple observation, l'essence des lames.
Attention, un symbole ne doit pas être interprété seul mais replacé dans un contexte.


L'Empereur de représente pas systématiquement un homme et la Papesse n'évoque pas toujours une femme. Les lames symbolisent avant tout une personnalité ou une position en phase avec leur symbolisme, sans distinction de sexe.
L'attitude du personnage figurant sur une lame en dit long. Debout, il est actif et assis, il apparaît plus réfléchi. Agenouillé, il est en prières ou en position de soumission, à cheval, il suit ses pulsions et libère son énergie.
Suivez la direction qu'un personnage imprime à son regard et à son corps. Il se projette dans l'avenir en se dirigeant vers sa droite, tandis qu'il se réfère au passé ou se nourrit de son expérience en tournant vers sa gauche.
La partie supérieure d'une carte évoque l'intellect et la spiritualité. Sa partie inférieur est reliée au matériel, au monde concret et au corps.
Observez les couleurs dominantes d'une lame, remarquez celles qui entourent un personnage ou composent son vêtement. Le rouge qui personnifie la vie est dynamique et audacieux, le bleu apaisant est associé à la spiritualité, le jaune correspond à intelligence et à la clarté d'esprit, le blanc évoque la pureté, le noir parle de fin et de transformation, le vert représente la régénération de la guérison. Enfin la couleur chair symbolise les valeurs terrestres, l'incarnation.
Les quatre éléments qui organisent le monde apparaissent régulièrement dans ce jeu. Il s'agit du Feu (activité et énergie), de la Terre (matérialité et stabilité), de l'Air (intellect et communication) et de l'Eau (affectivité et réceptivité). Ils sont particulièrement reconnaissable dans la première lame, le Bateleur où ils sont respectivement symbolisé par un bâton, un denier, une épée et une coupe ainsi que dans la dernière carte numérotée XXI, le Monde, où cette quaternité est représentée par le lion, le taureau, l'ange et l'aigle.

__________________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le tarot de marseille
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Help] Besoin d'Interpretation plus précise avec le tarot de Marseille
» Cours Tarot de Marseille
» quel est le nom du jeu du tarot de marseille dont on voit ..
» tarot de Marseille, pensées positives et pendules et pierre de bien etre
» Tarot de Marseille

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Héritage de Salem :: Disciplines diverses :: Divination :: Tarologie et Cartomancie-
Sauter vers: