L'Héritage de Salem est un forum dédié aux sciences occultes
 
FAQFAQ  RechercherRechercher  AccueilAccueil  Salem-NewsSalem-News  CalendrierCalendrier  GroupesGroupes  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
LE FORUM A DE GRANDE CHANCE DE DEVENIR PRIVE SUITE A UN PROJET EN COURT DE CREATION.

Partagez | 
 

 Corps Astral

Aller en bas 
AuteurMessage
Ororea Nikkita
Le serpent à deux têtes
Le serpent à deux têtes
avatar

Messages : 337
Date d'inscription : 29/01/2018
Age : 29

MessageSujet: Corps Astral   Sam 20 Oct - 11:38

Phénomènes psychosomatiques ou réalités paranormales selon les avis, le corps astral et son extraction du corps physique n'en sont pas moins des expériences vécues par un grand nombre de nos semblables.


Certaines personnes relatent volontiers, publiquement ou au détour d'une soirée entre amis, avoir déjà vécu ce que l'on appelle une expérience de bilocation. En plein sommeil, leur esprit s'est détaché de leur corps pour flotter un instant dans la pièce, avant de réintégrer son enveloppe charnelle. Le sujet peut, quand l'expérience survient pour la première fois, être pris de panique en croyant qu'il vient de décéder. Le phénomène ici décrit n'est pas nouveau, pas plus qu'il n'est circonscrit à nos sociétés urbaines et modernes.

Être hors de soi :
Corps astral, corps spirituel, âme, émanation spirituelle. Les mots ne manquent pas pour désigner cette énergie qui nous anime. Mais comment les êtres humains ont-ils pu envisager un jour qu'ils réussiraient à isoler cette même énergie ? Déjà, dans la mythologie grecque, Icare, fils de Dédale, symbolisait ce besoin de s’affranchir de toutes les contingences du corps vers le soleil ». On trouve aussi trace de la bilocation dans les rites chamaniques de tribus indiennes du continent américain, où le sorcier rentrait dans une sorte de transe ou de sommeil paradoxal qui lui permettait de quitter son corps provisoirement et selon sa volonté. Le rituel chamanique aurait permis à certains sorciers de laisser leur corps au repos tandis que leur esprit errait, sous la forme d’un loup, ce qui rappelle nos propres mythes de la lycanthropie. Cette énergie astrale se retrouve dans à peu près toutes les cultures et civilisations qui peuplent ou ont peuplé la planète. Quant à l’âme chrétienne, elle en est une proche parente, même si la séparation du corps n’intervient qu’au moment de la mort. Les mystiques hindous, eux, utilisent le terme sanskrit « linga sharira » pour désigner ce double éthéré de désigner ce double éthéré de l’enveloppe corporelle (qui, au passage, n’est que l’un des sept corps subtils recensés dans la tradition hindouiste).Par contre, à l’heure de la mort, quand le corps astral s’extirpe définitivement de la dépouille, il devient un « bhuta », une entité plutôt négative, car désormais sans aucun lien avec la conscience. Au IIIe siècle, le théologien Origène, à l’instar des néo-platoniciens, parlait aussi du corps astral « astroeidès », c’est-à-dire « celui qui à l’éclat des étoiles ».

Un cas de projection astrale :
Spécialiste de ce genre de phénomène Robert Crookall a rapporté dans son livre Out Of the body experience différents témoignages, pari lesquels celui d’Estelle Roberts, qui à la mort de son mari, vit se manifester le corps astral de ce dernier : « J’ai vu son esprit quitter le corps. Il est sorti par sa tête et s’est peu à peu modelé en une réplique exacte de son corps terrestre. Il est resté en suspension à environ trente centimètres au-dessus de son corps, étendu dans la même position horizontale et relié à la tête par une corde. Puis la corde s’est cassé et la forme spirituelle s’est éloignée en flottant puis a traversé le mur ».

Au frontière de la mort :
Plus récemment, au 16e siècle, l’un des fondateur de la médecine moderne, la philosophie Paracelse, a, lui aussi, désigné l’âme sous le terme de corps astral et l’a défini tel une sorte de corps spirituel qui survivrait à la mort du corps physique. Jusqu’alors cantonné, dans la pensée occidentale, à la sphère des phénomènes post-mortem, le corps astral va peu à peu devenir le centre d’intérêt des occultistes. Ces derniers se posent alors la question suivante : si le corps astral est bien présent à chaque être humain vivant, attendant la mort du sujet pour se libérer, est-il possible de l’extraire de manière volontaire et temporaire avant terme ? Ce genre d’interrogation, influencé de fait par le mystique orientale, cherche à ouvrir les portes d’une perception du monde qui irait au-delà de la matière. Egalement appelé « voyage astral », « bicoporéité » ou « expérience extra-corporelle », ledit processus de bilocation pourrait donc se dérouler spontanément, lors d’une phase de sommeil ou sous l’effet d’une drogue, ou bien encore s’effectuer de manière recherchée et expérimentale. L’extériorisation du corps astral permet ainsi au sujet de se déplacer dans d’autres endroits, proches ou lointains, tandis que le corps reste inerte. La bilocation permettait même de contempler certains phénomènes surnaturels, comme l’apparition de formes abstraites, mais l’effet le plus courant demeure sans nul doute cette impression de flotter sans aucune limite spatiale.

Le cordon d’argent :
Durant toute la mise en œuvre de cette extériorisation, le corps astral reste constamment lié à son enveloppe corporelle par le biais de ce que l’on appelle le « cordon d’argent » (Que certain voix et d'autre non). Ce n’est que lorsque survient la mort que ce fil ténu se romprait de façon définitive, libérant alors le corps astral une bonne fois pour toutes. Il faut noter que cette théorie du corps astral permet aussi de voir d’un tout nouvel œil les témoignages d’apparitions de spectres ou de fantômes à travers les âges et les cultures. Ce que les Anglo-Saxons appelle OBE (« out of the body », soit en français « expérience en dehors du corps ») qui est concomitant d’un autre phénomène, aussi difficilement explicable, la NDE (« near death experience », soit en français « expérience proche de la mort »). De nombreuses personnes qui ont été déclarées en état de mort clinique (arrêt des fonctions vitales comme le cœur ou le cerveau) et qui sont malgré tout revenues à la vie racontent une expérience similaire : selon leurs propres dires, elles auraient traversé une sorte de tunnel au bout duquel brillait une lumière. Les occultistes pensent q’on est là en présence d’une extraction du corps astral avortée, où le cordon d’argent ne se serait pas rompu.

Madame Blavatsky :
Helena Petrovna Blavatsky (1831 – 1891) créa en 1875 la Société de théosophie à New York. Admirée par ses adeptes, décrite comme imposteur par ses détracteurs, elle est l’initiatrice d’un courant de pensée syncrétique qui regroupait différentes influences issues, entre autres, de l’hindouisme ou de la Kabbale juive. Faisant fructifier ses nombreuses lectures et ses multiples voyages à l’étranger (notamment au Tibet et en Inde), Helena fut l’une des premières à affirmer en Occident l’importance du corps astral. Selon elle, « le principal objectif de la Société théosophique est de réconcilier toutes les religions, sectes et nations au sein d’un système commun d’éthique fondé sur des vérités éternelles ».

Interaction :
Certaines personnes versées dans l’occultisme affirment posséder la maîtrise du voyage astral, et parviendraient même à visiter l’esprit d’une autre personne voire, si elles sont mal intentionnées, à faire agir cette même personne à leur guise. Cependant, si le double astral ne peut agir sur les éléments, il peut atteindre un degré de matérialisation suffisante pour que certaines personnes, aux sens tout particulièrement développés, rentre ici dans un autre domaine, celui de la voyance…

__________________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Corps Astral
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» comment deplacer son corps astral?
» Gypse : Réalignement du corps astral
» Partage de ma façon de voir mon corps astral
» Travailler le corps astral
» [Info] Corps astral et corps physique.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Héritage de Salem :: Disciplines diverses :: Astral-
Sauter vers: