L'Héritage de Salem est un forum dédié aux sciences occultes
 
FAQFAQ  RechercherRechercher  AccueilAccueil  Salem-NewsSalem-News  CalendrierCalendrier  GroupesGroupes  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
LE FORUM A DE GRANDE CHANCE DE DEVENIR PRIVE SUITE A UN PROJET EN COURT DE CREATION.

Partagez | 
 

 [Base] Qu'est-ce que l'Onirisme

Aller en bas 
AuteurMessage
Ororea Nikkita
Le serpent à deux têtes
Le serpent à deux têtes
avatar

Messages : 249
Date d'inscription : 29/01/2018
Age : 29

MessageSujet: [Base] Qu'est-ce que l'Onirisme   Mar 20 Fév - 1:16

Définition :

Le terme Onirisme désigne les phénomènes liés au rêve. Le rêve est un processus psychique qui se produit au cours du sommeil et qui reprend généralement des éléments issus de la journée précédant le sommeil. On fait parfois l'hypothèse qu'il s'agit d'un mélange des événements destiné à mémoriser ceux-ci.
On s'intéressait déjà aux rêves à Sumer (-3000) et dans l'Égypte Ancienne (-2500).

Le rêve était considéré comme un message envoyé par les dieux. Les malades que la médecine était impuissante à guérir avaient recours à des pratiques d'incubation: ils se rendaient dans un temple dédié au dieu de la médecine et s'étendaient sur une peau d'animal pour dormir après avoir reçu les instructions des prêtres leur recommandant d'être particulièrement attentifs à l'aspect qu'aurait le visage du dieu si celui-ci leur apparaissait en rêve.

À l'époque romaine, il y avait environ 400 temples de ce genre dans le bassin méditerranéen.
Le médecin grec Hippocrate (-400) a consacré un traité aux rapports entre des contenus oniriques et diverses maladies: ainsi, voir en rêve une mer agitée «pronostique l'affection du ventre», voir du rouge témoigne d'une surabondance de sang, etc.
Par contre, l'onirocritique s'attachera surtout aux valeurs prémonitoires des données vues en rêve, décodées de façon symbolique à l'aide de diverses «clés des songes».

Pour Socrate, le rêve est le lieu où des désirs honteux, réprimés le jour, se «trémoussent» pour assouvir leurs penchants.
Plus tard, Freud y rajoutera l'idée du travestissement.
En psychanalyse, le rêve est considéré comme une réalisation de désirs, ces derniers étant en fermentation dans notre inconscient.
Le rêve serait une sorte de soupape de sécurité permettant à l'inconscient de s'exprimer sans perturber l'équilibre psychique de l'individu.
Selon Freud, «l'interprétation du rêve est la voie royale qui mène à l'inconscient».
Ainsi, le rêve serait une fenêtre sur l'inconscient permettant au rêveur de procéder à son interprétation soit seul (auto analyse), soit au sein d'une cure psychanalytique (en présence d'un psychanalyste).

Pour faire simple c'est une pratique divinatoire basé sur la lecture des rêves.
Grâce à cette pratique je peux en savoir autant sur vous qu'en vous aillent connu durent 10 ans, ou presque, j'en rajoute un peux.

Les rêves son des méthodes souvent très pratique afin de vous libérez du quotidien, soit en revivant des événements passer mais avec les modifications que vous auriez rêvé qu'il se passe, soit afin de permettre à certain fantasmes de s’exprimer ou tous simplement en rêvant de choses qui, celons vous, n'ont ni queue ni tête.
Je suis ici pour vous aidez à comprendre et savoir ce que vos rêves ont à vous dire. Vous pouvez grâce à eux apprendre beaucoup sur vous même, savoir vos vie antérieurs ou même prédire des événements futures.

Les trois catégories de rêves sont:
Les rêves d'actualités
Les rêves concomitant
Les rêves récurrents.

Les rêves d'actualités sont liés à un événement qui c'est passer ou qui va forcément se passer (Exemple: Une future maman qui rêve de son accouchement).

Les rêves concomitants sont liés au bruit nocturne ou que l'on entend inconsciemment durent notre sommeil (Exemple: Le téléphone sonne et le rêveur entend un téléphone sonner dans son rêve)

Les rêves récurrents sont des rêves qui reviennent très souvent avec très peux de variante. Les rêves peuvent avoir plusieurs typologie.

Les différents types de rêves:

Les rêves d'animaux:
L’animal, et son image habitent, inexpugnables, notre moi, même, et surtout, si le monde de la conscience les en a chassés. L'animal vient à nous dans les rêves pour nous offrir sa silhouette et son comportement qui servent d'allégorie pour notre configuration psychique et notre propre activité.
Ces rêves nous relient avec nos assises instinctives toutes proches de l'animalité, avec les fonctions naturelles du corps et la poussée de nos tendances.
L'animal est devenu le symbole de ce qui en nous est dompté et de ce qui est resté sauvage, de ce que notre nature a de plus simple et apparemment de plus incompréhensible.
Le symbole animal est magnifiquement riche de significations et multiple dans ses déterminations.
L’animal a la valeur d'un archétype collectif qui fait de lui un symbole universellement compréhensible.
Lorsque des animaux apparaissent en rêve, le rêveur devra chercher ce que ces animaux lui rappellent en particulier.

Les rêve d'assimilation ou d'initiation:
Ou comment intégrer les leçons, expériences, scènes du vécu, digérer les regrets, les échecs…
Il utilise les symboles et les archétypes de l'inconscient collectifs (personnages de contes, châteaux etc.…).
Il est unique et ne se répète pas.
Il donne le but ou l’objectif, la direction de vie fondamentale et indispensable à la réalisation et l'épanouissement de l'être.
Difficiles à interpréter, il nécessite une connaissance large et du recul.

Les rêve de compensation:
Pour pouvoir savourer en songe ce dont on est privé, quelle qu’en soit la raison.

Le cauchemars:
Cette catégorie englobe non seulement les rêves qui réveillent le rêveur par l’intensité des éléments négatifs, mais aussi les mauvais rêves qui, sans réveiller le rêveur, ont un contenu hautement négatif.
La catégorie des cauchemars est de loin la plus fréquente puisqu’elle se manifeste dans plus du tiers des rêves des trois époques étudiées.
C’est au Moyen-âge que ce type de rêve est le plus courant : il constitue près de la moitié des récits de cette époque,
Pour être classé comme un cauchemar, le rêveur doit se réveiller brusquement
Si le contenu est clairement négatif, mais que le rêveur ne se réveille pas au milieu des images du rêve, il s’agit non pas d’un cauchemar, mais d’un mauvais rêve.

Le rêve d'enfant:
Nécessaire à la structuration du psychisme de l'enfant.
Il se rapporte à son environnement direct, sa perception du monde concret étant réduite à une petite expérience.
Étant très sensibles à des perceptions subtiles que l'adulte perd hélas le plus souvent, il arrive que ses rêves soient des messages à l'adresse des parents en souffrance (peurs, divorce, dispute, tristesse non expliquée, dépression...) afin de ne plus en subir lui-même les conséquences.
Ce peut être aussi des demandes indirectes lorsqu'il les raconte à un parent ou un proche en particulier.
Il est souvent difficile d'imaginer pour un adulte qu'il peut apprendre d'un enfant !

Le rêve éveillé, dirigé ou libre:
La plupart du temps, c'est automatique, on ne s'en rend pas compte.
C'est un état nécessaire.
Dans notre quotidien on s'échappe souvent d'une pression mentale quasi-permanente en se mettant dans cet état modifié de conscience qui n'est pas celui de veille ni de la vigilance.
On se met "en alpha" (les ondes électriques du cerveau qui permettent la relaxation, l'intuition, le rêve sans dormir)
On vous a peut-être dit un jour pour se moquer gentiment de vous :"Allo la lune, ici la terre!".

Le rêve prémonitoire ou vision:
Vue sur la réalité tangible avant même que celle ci se manifeste.
Il nous donne la faculté d'être hors du temps, de voir des événements qui ne sont pas encore arrivés.
Ils vous permettrons de savoir ce qui va se passer dans un avenir proche ou lointain, vous ne saurez pas si ça en ait un avent que ce qui est prédis ne se passe.

Le rêve récurrent:
C'est un rêve qui revient régulièrement.
L'origine de ces rêves vient d'un problème, d'une tension psychique chronique qui n'est pas résolue.
Il a un message particulièrement important à transmettre et si nous ne prenons pas la peine de les comprendre ils reviendront hanter nos nuits encore et encore...Le rêve récurrent est en général un effort pour compenser un défaut particulier de l'attitude du rêveur à l'égard de la vie
Le rêve récurrent cesse dès que nous en avons pris conscience et décidé de changer de comportement.

Le rêve relaxant:
S’y déroulent l’absurde et les non-sens dans une succession d’images irracontables, son but est le repos, « ne penser à rien »

Le rêves de double vue:
Dans ce rêve vous verrez une action qui se passe mais dans un autre lieu que là où vous vous trouvez dans votre rêve. (Exemple: Vous êtres un homme dans un salon et vous voyez une femme dans une grotte par les yeux d'un autre ou comme si vous regardiez un film)

Le rêve d’édification et de constatation:
Durent c'est rêves le rêveur se trouve face à des situations qui lui parle, il peut ainsi juger des ces capacité à agir face à c'est dernière. C'est rêves sont rarement facile à interprété par un Onirologue, il est préférable de le faire soit même.

Le rêve d’inspiration:
Ce sont notre côté créatif qui parle, notre muse, il peux aider lors de souci artistique, il n'y a donc pas réellement d’intérêt à le lire

__________________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Base] Qu'est-ce que l'Onirisme
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Des recettes à base d'aubergines ???
» Base 60 (histoire des mathémtatique)
» le fromage à base de soja
» base de données temporelles semi-horaires
» Onirisme: Le dieu forgeron

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Héritage de Salem :: Disciplines diverses :: Divination :: Onirisme ou comment comprendre vos rêves-
Sauter vers: