Dim 11 Mar - 14:09
De condition modeste, Acontios habitait l'île de Céos, il se rendit un jour à Délos, pour la fête d'Artémis; il y rencontra Cydippé, une jeune fille athénienne de noble famille, dont il s'éprit follement.

Mais Cydippé l'ignorait dédaigneusement. Il imagina alors une ruse afin de l'épouser : il écrivit sur un coing (appelé poire de Cydonie à l'époque) ou une pomme, la formule "Je jure, par le temple d'Artémis, de me marier avec Acontios" et fit rouler le fruit vers les pieds de la belle indifférente assise sur les marches du temple.
Intriguée, elle lut l'inscription haute voix, s'apercevant trop tard de la portée du serment involontairement fait car jurer dans l'enceinte d'un temple c'est prendre la divinité à témoin.
Par trois fois, Cydippé tenta de se dérober à sa promesse en se fiançant à un autre qu'Acontios; par trois fois, Artémis, qui n'autorisait aucun parjure, la frappa d'une maladie qui la rendait si hideuse qu'elle faisait fuir ses prétendants.
Le père de Cydippé, ignorant la cause du tourment de sa fille, consulta l'Oracle de Delphes et, apprenant la vérité, loua l'intelligence d'Acontios qu'il maria à sa fille.



Cydippé et la pomme
Paulus Bor
©️ Rijksmuseum, Amsterdam

AUTRE VERSION
Cette légende est analogue à celle de Hermocharès d'Athènes et Ctésylla de Céos que raconte Antoninus Liberalis, auteur grec pratiquement inconnu, dans ses "Métamorphoses".
Mais cette fois après un début de l'histoire identique, Ctésylla devint amoureuse d'Hermochares et ce fut son père qui l'empêcha de l'épouser malgré le serment qu'il en avait fait sur les lauriers d'Apollon.
Les deux amants s'enfuirent à Athènes où Ctésylla mourut en couches payant ainsi le parjure de son père. Mais le jour de ses funérailles une colombe s'éleva de son corps et un oracle demanda qu'un culte fût rendu à Aphrodite-Ctésylla
Le serpent à deux têtes
avatar
Messages : 210
Date d'inscription : 29/01/2018
Age : 29
Voir le profil de l'utilisateur
Le serpent à deux têtes

__________________________


Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Héritage de Salem :: Les magies et légendes de par le monde :: Pays Occidentaux :: Le berceau de l'Occident-