Lun 12 Mar - 15:24
HARPIES:

Harpies s'écrit aussi Harpyes!
Hésiode nous parle également des Harpies, divinités ailées au corps d'oiseau et à tête de femme.
Virgile, dans l'Enéide, précise que les Harpies ont le visage d'une fillette, des serres d'oiseau de proie et souffre d'une faim insatiable.
Les Harpies sont au nombre de trois et portent les noms évocateur de Vol-Vite, Obscure et Bourrasque.
Créatures invulnérable, elle sont plus rapides que le vents. Elles dévorent tout sur leur passage, caquètent et salissent de leurs excréments les lieux où elles se trouvent.
D'ailleurs, en grec, HARPIA signifie "qui vole et saccage".
D'après la légende, un roi Thrace fut poursuivi sur l'ordre des dieux par les Harpies parce qu'il avait révélé l'avenir aux hommes.
Ces horribles créatures, messagères véloces du vent, personnifiaient la mort violente et avaient pour rôle de transporter dans l'au-delà les âmes des défunts.
Une autres de leurs attributions étaient souvent représentées sur les monuments funéraires, notamment sur celui de Xanthos, en Asie Mineure (Vi ème siècle avant J.-C.).
Dans le langage courant le terme harpies désigne maintenant une femme méchante, dotée d'un caractère exécrable.
Ce mot est synonyme de mégère.
En Zoologie différents oiseaux rapaces (vautour des agneaux, faucon des marais et faucon pêcheur), quelques papillons de nuit et certaines chauves-souris sont désignés sous le nom de harpie.

Mythologie Grecque:

Divinités Grecques durant la génération pré Olympienne.
Monstre au corps d'oiseau et à la tête de femme, elles étaient ravisseuses d'enfants et d'âmes...
La croyance populaire en faisait les agents de la vengeance divine et les ravisseuses des enfants et des âmes.
Les Harpies étaient les filles de Thaumas, descendant du Titan Pontos.
On racontait qu'elles demeuraient dans les îles Strophades, en mer Egées, ou encore sous la terre, dans l'île de Crète.
Leur vol était aussi rapide et violent que les vents d'orage.
Elles apparaissent dans les traditions les plus anciennes sous les traits de déesses séduisantes et belles, mais par a suite elles furent représentées comme de viellent femmes à l'allure de sorcières.
L'intervention la plus remarquable des Harpies, dans les récits mythologiques, se produits lors de l'expédition de Jason et des Argonautes.
Tandis qu'ils se dirigeaient vers l'est et la thrace, les Argonautes rencontrèrent le roi Phinée; ce dernier, trop clairvoyant au goût des dieux, avait été, en punition, livré à deux Harpies qui le persécutaient en volant la nourriture sur sa table et en faisant leurs excréments.
Phinée accepta de conseiller Jason dans sa quête de la Toison d'Or, mais, auparavant, il demanda à être délivré des Harpies.
Son souhait fut réalisé grâce à Zétès et Calaïs, les fils ailés de Borée, le vent du nord, qui chassèrent les Harpies au-delà des mers.
Hermès empêcha les poursuivants de tuer les Harpies.
Celles-ci promirent en contrepartie de laisser Phinée tranquille et partirent se réfugier en Crète.
Le serpent à deux têtes
avatar
Messages : 210
Date d'inscription : 29/01/2018
Age : 29
Voir le profil de l'utilisateur
Le serpent à deux têtes

__________________________


Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Héritage de Salem :: Les magies et légendes de par le monde :: Pays Occidentaux :: Le berceau de l'Occident-