La hiérarchie démoniaque selon Collin de Plancy

 :: Entités et Paranormal :: Démonologie Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Dim 8 Avr - 0:50
Princes et grands dignitaires:

- Belzébuth; chef suprême de l'Empire infernal et fondateur de l'ordre de la mouche

- Satan; prince détrôné et chef du parti de l'opposition

- Eurynome; grand croix de l'ordre de la Mouche, il est aussi bien de l'intérieur de l'enfer qu'à l'extérieur car c'est un démon supérieur et prince de la mort: titre qui lui a été décerné par Satan mais pas pour rien ou par hasard car d'après les anciens il se repait des charognes pourrissantes et du corps des morts d'où ses dents et ses mains faites pour dépecer et déchirer.

- Moloch; prince du pays des larmes et grands croix de l'ordre. Ce démon a une réputation des plus ignoble, il est associé aux sacrifices qui lui étaient faits. (Le sacrifice d'enfant par immolation dont il se délecte, étant donné, que le feu purificateur est intimement lié à Moloch)

- Pluton; prince des incubes

- Lilith; princesse des succubes

- Léonard; grand maître des Sabbats et chevalier de la Mouche. Il est taciturne et mélancolique, mais dans toutes les assemblées de sorciers et de diables où il est obligé de figurer, il se montre avantageux et déploie une gravité superbe.

- Baalberith; grand pontife et maître des alliances, il serait , selon certains démonologues, secrétaire général et conservateur de toutes les archives infernales.

- Proserpine; archidiablesse, épouse de Pluton et princesse des esprits malins.

Ministères:

- Adramelech; grand chancelier et grande croix de l'ordre de la Mouche, il est souvent invoqué par des personnes soucieuses de plaire en utilisant habilement leur image physique. Il est le responsable de la garde-robe de Satan.

- Astaroth; grand trésorier et chevalier de la Mouche.

- Nergal; chef de la police secrète

- Baal; général en chef des armées infernales et grand croix de l'ordre de la Mouche

- Léviathan; grand amiral et chevalier de la Mouche

Ambassadeurs:

-Belphégor; ambassadeur en France

- Mammon; ambassadeur en Angleterre

- Bélial; ambassadeur en Italie

- Rimmon: ambassadeur en Russie

- Thamuz; ambassadeur en Espagne

- Hutgin; ambassadeur en Suisse

Justice:

- Lucifer; grand justicier et chevalier de la Mouche

- Alastor; exécuteur des hauttes œuvres.

Maisons des princes:

- Verdelet; maître des cérémonies

- Succor Benoth; chef des eunuques du serail

- Chamoos; grand chamdellan et chevalier de la Mouche

- Melchom; trésorier-payeur

- Nisroch; chef de la cuisine

- Béhémothe; grand échanson

- Dagon; grand panetier

- Mullin; premier chevalier de chambre

Menus plaisirs:

- Kobal; directeur des spectacles

- Asmodée; sur intendant des maisons du jeu

- Nybbus; grand parodiste

- Antéchrist; escamoteur et nécromancien

Biographie de Collin de Plancy (selon Wikipédia):

Jacques Collin de Plancy était le fils d'Edmé-Aubin Collin, "fabricant de bas", et de Marie-Anne Danton. Son vrai nom était Jacques Collin. Il a créé le nom de plume J.A.S. Collin de Plancy en ajoutant la particule "de" et le nom de son village natal à son patronyme. Libre-penseur influencé par Voltaire, il a été imprimeur-libraire à Plancy et à Paris.
En 1830, il s'est installé en Belgique, à Bruxelles, où il a fondé la Revue de Bruxelles et la Société de propagation des bons livres. En 1839, il a été appelé en Hollande pour fonder à La Haye une Société des Beaux-Arts. Lors de son séjour en Hollande, Collin de Plancy s'est réconcilié avec Dieu et la foi catholique. En 1841, il a rendu publique sa conversion, tout en déclarant condamner et fouler aux pieds tout ce qu'il a écrit contre la foi et les mœurs. Collin de Plancy rentre en France et tous ses ouvrages afficheront désormais l'approbation épiscopale. En 1846, il fonde à Plancy la Société de Saint-Victor pour la propagation des bons livres et la formation d'ouvriers chrétiens. Après la dissolution de cette dernière en 1858, Collin de Plancy rejoint Paris et terminera sa carrière comme directeur général chez Henri Plon.
Son œuvre la plus importante est son Dictionnaire infernal dont la première éditions a été publiée en 1818 et dans lequel il a rassemblé toutes les connaissances de l’époque concernant les superstitions et la démonologie. Le Dictionnaire infernal a connu six versions éditées de son vivant. La troisième édition, parue en 1844, a été remaniée pour plaire à l'église et arbore l'approbation de l'archevêque de Paris. La sixième version publiée en 1863 comporte 550 figures parmi lesquelles les portraits de 72 démons dessinés par M. L. Le Breton.
Vers 1815 Collin de Plancy s'était marié avec sa cousine Clotilde Marie-Paban qui s'est fait connaître comme écrivain sous le nom de plume de Marie d'Heures.
Son fils, Victor Collin de Plancy (1853-1922), issu d'un second mariage, fut un ministre plénipotentiaire en Extrême-Orient, puis premier ambassadeur de France en Corée. Grand amateur d'œuvres d'art, sa collection se trouve au Musée Guimet.
Le serpent à deux têtes
avatar
Messages : 102
Date d'inscription : 29/01/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Le serpent à deux têtes

__________________________


Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Héritage de Salem :: Entités et Paranormal :: Démonologie-